L’Art du Mentorat

Avant l’introduction d’Yves Saint Laurent au monde de la couture, il n’était qu’un jeune couturier, placé sous l’aile du déjà bien établi; Christian Dior. 

C’est en Septembre 1954 qu’Yves Saint Laurent quitte Oran, Algérie vers Paris à l’âge de 18 ans, juste après l’obtention de son baccalauréat. Il passe ensuite quelques mois à l’École de la Chambre Syndicale de la haute couture avant de se joindre au studio de Christian Dior, moins d’un an après son arrivée dans la capitale française. Ce fut le début d’une des collaborations de mode les plus célèbres, celle entre le maître Christian Dior et le jeune Yves Saint Laurent.  

Saint Laurent passe ensuite deux ans à travailler avec Christian Dior, apprenant les secrets de la haute couture du maître lui-même. Des collections composées de quelques centaines de dessins sortiraient de croquis, de toiles et de ferrures. Saint Laurent fut d’abord chargé de la décoration des boutiques. Il a également participé à la confection de nombreuses robes de haute couture. Gagnant rapidement la confiance de Dior, il se voit confier de plus en plus de responsabilités. Sous le mentorat de Dior, le style de Saint Laurent continuait à mûrir et à attirer de plus en plus d’attention. 

Yves Saint Laurent, maison Christian Dior, 30 avenue Montaigne, Paris, 1959., © Les ayants droit d'André Ostier
Yves Saint Laurent, maison Christian Dior, 30 avenue Montaigne, Paris, 1959
https://museeyslparis.com/en/stories/les-annees-dior-1-1

Cependant tout n’était pas heureux à partir de là. En 1960, Saint Laurent fut rappelé dans son pays d’origine, l’Algérie, pour lutter pour son indépendance. Il réussit à obtenir une exemption pour raisons de santé, mais à son retour à Paris, Saint Laurent découvre que son emploi chez Dior a disparu, alors que Dior l’avait remplacé par. La situation devint alors grâve lorsque Saint Laurent poursuit avec succès son ancien mentor pour rupture de contrat et recueille 48 000 £.  

L’argent et la liberté ont rapidement offert à Saint Laurent une occasion unique. En coopération avec son partenaire et amoureux, Pierre Berge, le designer a décidé d’ouvrir sa propre maison de couture. Avec la montée de la culture pop et un désir général de conceptions originales et fraîches.

Image result for Christian Dior mentored Yves Saint-Laurent
« Jolie coeur », Printemps 1959, collection haute couture
https://museeyslparis.com/en/stories/les-annees-dior-1-1

Toutefois, il semble que ce ne soient pas d’énnemies; Le 24 octobre 1957, Christian Dior est décédé d’une crise cardiaque lors d’un séjour à Montecatini, en Italie. Ses souhaits; Qu’Yves Saint Laurent soit son successeur et soit nommé directeur artistique de la maison de haute couture à 21 ans. Yves Saint-Laurent est aujourd’hui un nom reconnue de manière internationale, synonyme de haute couture et de design du XXe siècle.

3 réflexions au sujet de “L’Art du Mentorat”

  1. Abir El-Bakri, tes articles m’apprennent toujours de nouvelles choses. Je ne savais pas que Yves Saint-Laurent a commencé d’abord sous les ailes de Christian Dior. Mais, la plus grande surprise c’est lorsque tu m’as expliqué qu’il avait poursuivi pour rupture de contrat, mais qu’a la mort de son mentor, Christian Dior lui a donné la compagnie. Pour moi, cela montre que Christian Dior et Yves Saint-Laurent avait une relation très étroite. Crois-tu que lorsque Yves a poursuivi son mentor, il a pris en compte du mal qu’il allait lui faire ou tu crois que Yves s’enfûtait complètement et qu’il n’avait pas le choix de le faire pour que lui aussi commence sa propre entreprise?

  2. Bonsoir Abir, ton blog était très intéressant. En fait je savais que Yves Saint Laurent était mentoré par Christian Dior mais je n’avait aucune idée que Yves été trahi par son mentor. Est-ce que vous croyait que pour avoir une bonne relation Mentor-Mentee il est nécessaire d’établir une relation d’amitié en premier?

  3. Abir,
    Je suis surpris! Des grands noms comme Dior et Yves Saint-Laurent ont étés mentor et mentoré! Selon toi, est-ce que le succès de Saint-Laurent est entièrement crédité à Dior? De même, considérant que cette information n’est pas communément connu par le public, penses-tu que le mentor mérite plus de crédit pour le succès de son mentoré?

Laisser un commentaire