La chimie derrière la pizza

Ah oui, la pizza. L’une des plus grandes créations culinaires jamais créées, sinon la plus grande, et largement représentée dans nos médias modernes. Qu’il s’agisse du premier choix de nourriture des Tortues Ninja, ou de l’article de street food le plus célèbre de tout New York, la pizza est devenue un élément essentiel de notre quotidien. La pizza est devenue un aliment de base dans notre vie quotidienne et c’est un plat que presque tout le monde a préparé à un moment ou à un autre de sa vie. Pour les quelques malchanceux qui n’ont jamais entendu parler de la pizza ou même goûté à la pizza, la pizza telle que définie par Wikipédia est » un plat salé d’origine italienne composé d’une base généralement ronde et aplatie de pâte levée à base de blé, garnie de tomates, de fromage et souvent d’autres ingrédients (tels que des anchois, des champignons, des oignons, des olives, de l’ananas, de la viande, etc.), qui est ensuite cuite à haute température, traditionnellement dans un four à bois « . Avec des ingrédients aussi simples à utiliser que ceux qui suivent, même les enfants peuvent faire une pizza.

Joseph, Ashley, et al. “The Essential Guide to Montreal Pizza.” Eater Montreal, Eater Montreal, 17 Mar. 2014, montreal.eater.com/maps/best-montreal-pizza-pizzeria-restaurants.

Les trois principaux éléments nécessaires à la préparation d’une pizza sont la pâte à pizza, la sauce tomate, le fromage et les garnitures. Bien que la personne moyenne connaisse très peu la chimie et pense qu’elle n’existe que dans les laboratoires, la cuisson et la préparation des pizzas relèvent tout autant de la chimie que le reste. Pendant la préparation, le mélange et le chauffage de tous les ingrédients, une réaction chimique se produit. Chaque ingrédient doit être mesuré à la perfection et mélangé avec la bonne technique afin de créer la tarte parfaite, tout comme en chimie, où chaque substance et composant chimique doit être mesuré avec précision pour créer une réaction ou une solution exacte et éviter les désastres. Comme vous pouvez le constater, la cuisine est pratiquement la version la plus savoureuse de la chimie.

Lorie, et al. “Whole Wheat Hidden Veggie Packed Mini Pizzas.” Lemons + Zest, 8 Oct. 2020, lemonsandzest.com/whole-wheat-pizza-dough/.

Lorsqu’il s’agit de préparer une pâte, vous devez généralement additionner tous vos ingrédients et les mélanger. Vous devez vous assurer d’ajouter la quantité parfaite de levure ainsi que la quantité et la température parfaites d’eau. Vous devez vous assurer d’ajouter la quantité parfaite de levure car la levure transforme le sucre de la pâte en gaz carbonique (dioxyde de carbone) . Le dioxyde de carbone emprisonné fait lever la pâte. La raison pour laquelle vous avez besoin de la température parfaite de l’eau est due au fait que si votre eau atteint des températures de 120°F ou plus, la levure commencera à mourir. Lorsque la température de l’eau atteint 140°F ou plus, la levure sera complètement détruite. C’est un exemple parfait de la raison pour laquelle tout doit être parfaitement dosé en cuisine, tout comme en chimie.

Homemade yeast dough ball for pizza on floured wooden table: “The Perfect Pizza Dough.” Food So Good Mall, 28 Sept. 2020, foodsogoodmall.com/recipe/pizzadough/.

La sauce tomate que vous ajoutez sur votre pizza suit un processus similaire : vous ajoutez tous les ingrédients (tomates entières, huile d’olive, sel, ail, sucre, etc.) et vous vous assurez qu’ils cuisent et sont bien mélangés. ) et s’assurer qu’ils cuisent et sont bien mélangés. Mais pour obtenir cette consistance parfaite de la sauce, il faut non seulement mesurer toutes les quantités parfaites de chaque ingrédient pour obtenir ce goût splendide, mais aussi contrôler la chaleur et ajouter de l’eau à votre sauce si elle devient trop épaisse. C’est aussi un excellent parallèle avec les quantités en chimie.

Beer, Ingrid, et al. “Marinara Sauce.” The Cozy Apron, 4 Apr. 2020, thecozyapron.com/marinara-sauce/.

Il y a de fortes chances que si vous vous trompez dans une étape essentielle ou si vous ajoutez trop ou pas assez d’un ingrédient ou même si vous utilisez le mauvais feu, votre pizza ne sera pas parfaite, tout comme en chimie où si vous ajoutez trop ou pas assez d’une substance, vous n’obtiendrez pas la réaction que vous espériez tant, ce qui, dans notre cas, se traduit par une terrible pizza. Alors, prenez vos tasses à mesurer et vos thermomètres alimentaires et commencez à mesurer !!!

Sources:

“Pizza.” Wikipedia, Wikimedia Foundation, 23 May 2021, en.wikipedia.org/wiki/Pizza.

“What Temperature Kills Yeast.” Bob’s Red Mill Blog, 3 Mar. 2021, www.bobsredmill.com/blog/baking-101/what-temperature-kills-yeast/#:~:text=Regardless%20of%20the%20type%20of,will%20be%20completely%20killed%20off.

5 réflexions au sujet de “La chimie derrière la pizza”

  1. Yoo Mek,
    Dans l’ensemble, j’ai trouvé ton blog super ! La façon dont tu as expliqué les liens entre la fabrication d’une pizza et la pratique de la chimie était vraiment géniale ! Bien que j’aie vu quelques erreurs ici et là, elles n’ont pas du tout affecté la qualité de ton texte. Votre blog était très bien structuré et j’ai vraiment apprécié que chaque partie soit consacrée à une section différente de la pizza. Le blog était assez concis dans sa façon de présenter ses idées, ce qui était également très bien.
    Si tu as déjà fait une pizza, l’as-tu déjà traitée comme une expérience chimique ou un projet de laboratoire, ou n’y as-tu pas prêté beaucoup d’attention ? Si ce n’est pas le cas, allez-vous commencer à le faire ?

    1. Hé DannyDouni,
      J’apprécie vraiment le fait que vous ayez aimé lire mon blog sur la chimie de la pizza, mais pour répondre à votre question, je ne pense pas avoir jamais traité la cuisine ou la pâtisserie comme une expérience de chimie, pour la simple raison que j’improvise toujours. Je ne mesure jamais tout exactement et je n’utilise jamais les températures appropriées. Mais après avoir écrit ce blog, je pense que je vais commencer à le faire simplement pour la raison que je peux maintenant espérer un meilleur résultat.

  2. YO Mek!
    Votre blog était très instructif, bien que j’aie vu le même argument de la « quantité d’ingrédients », j’ai trouvé votre précision de la température très unique et bonne. Pour les pizzas, la quantité de garniture dépend généralement de la préférence personnelle, mais je comprends qu’une trop grande quantité d’un ingrédient puisse être trop forte. Quelle est votre pizza idéale? Quelles garnitures? Quelle épaisseur de croûte?

  3. Salut Adam,
    Lire votre blog était très excitant. La plupart des gens ne considèrent pas la fabrication d’une pizza comme une expérience de laboratoire. La structure de votre blog était formidable, nous permettant à nous, lecteurs, de suivre facilement le processus étape par étape. Les images que vous avez ajoutées aident aussi beaucoup à la lecture de votre blog. Après avoir lu votre blog, j’ai réalisé que la cuisine, en général, est liée à la chimie. Êtes-vous d’accord ?

  4. Salut Mekni ! En tant qu’Italienne, je dois dire que j’ai vraiment apprécié ce blog. J’aime la manière dont tu as gardé ton blog simple et informatif pour permettre à tes lecteurs de bien le comprendre. Même à cela, tu as quand même trouvé le moyen d’ajouter de manière fluide les aspects chimiques plus profonds (comme la manière dont la levure fonctionne par exemple). J’ai trois questions à te poser. Premièrement, tu as mentionné que la levure est « détruite » à 140°F. Que signifie exactement « détruite » ? Deuxièmement, si les températures élevées ont un impact si significatif sur la levure, les températures froides en ont-elles un aussi ? Enfin, quel est votre type de pizza préféré ?

Laisser un commentaire